Blog

Les rivalités dans la fratrie

Frères et sœurs peuvent aussi bien être complices que rivaux. La rivalité se crée le plus souvent suite à des émotions négatives comme la jalousie, l’injustice, ainsi que les effets nocifs de la comparaison ou encore l’envie…

Bien que cela soit peu agréable à lire ou à entendre (et loin de moi l’idée de vous culpabiliser !) la part de notre responsabilité en tant que parents dans les rivalités de la fratrie est engagée.

En effet c’est la manière dont on va donner place à chacun et légitimer certains comportements ou besoins plutôt que d’autres, qui vont jouer sur l’inter-relation de nos enfants, je m’explique :

Mes filles ont 17 mois d’écart, l’aînée a marché à 11 mois et demi et toutes ses premières fois furent faciles pour elle. Sa petite sœur en revanche n’a marché qu’à 18 mois car elle refusait de se mettre debout et demandait les bras en permanence. Sans m’en rendre compte, en laissant ma grande dans l’autonomie puisqu’elle y arrivait très bien seule et restait calme et semblait paisible et en répondant au besoin fusionnel de ma seconde, j’ai instauré, sans le savoir, de la rivalité entre elles. Cela a commencé très tôt, donc.

Et je ne me suis pas arrêtée là, plus tard, au fur et à mesure qu’elle grandissait je disais à ma plus jeune : « Regarde comment fait ta sœur, c’est comme çà qu’il faut faire, prend exemple sur elle ! » ou encore « Fais attention à ta petite sœur, elle est plus fragile que toi, c’est encore un bébé ! », « Regarde, ta sœur a terminé toute son assiette avant toi alors qu’elle est plus petite que toi » etc ., jusqu’à ce qu’il y a quelques années, je prenne conscience de tout cela en me formant à l’éducation positive, entre autre…

Le risque avec la rivalité frères /sœurs c’est que les blessures de l’enfance peuvent se révéler difficiles à surmonter à l’âge adulte. La plupart des adultes qui ont des relations difficiles avec les membres de leur famille savent à quel point il peut être difficile de réparer la relation.

J’aime pour autant dire qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Mes filles sont pré-ado et ado et bien qu’ils subsistent encore par moment de fortes tensions entre elles (liées aussi à leur stade de développement personnel et physiologique), elles ont, enfin, de vrais moments de pure complicité, d’énormes fous rires et peuvent compter l’une sur l’autre.

Je n’y suis pas arrivée en un jour ! Parfois l’entourage continue à les comparer, sans penser à mal bien sûr, mais les effets sont là !

Néanmoins, ce que j’instaure avec elle est vrai et durable… Je le reconnais, cela m’a demandé une grande remise en question et un passage à vide….. « Je suis vraiment trop nulle, je n’ai rien fait comme il fallait, à cause de moi, elles vont vivre une mauvaise relation entre elle … » Mais une fois ressaisie, j’ai appliqué petit à petit des outils simples et concrets qui ont mené au résultat que j’ai aujourd’hui.

Je vous partage ce qui, à mon sens, constitue les 6 premiers points essentiels à cette restructuration de la relation frères/sœurs :

1 | Chercher à être juste plutôt que chercher absolument l’égalité :

Nos enfants sont différents, ils ont donc des besoins différents. Donner systématiquement autant à un enfant qu’à l’autre ne fait pas de vous un parent juste, bien au contraire. Et d’ailleurs si vous observez bien, en donnant la même chose à vos enfants, cela ne les empêche pas de se manifester !
Oui mais ! vous me direz que traiter les enfants différemment mène souvent à des conflits. Alors comment être juste ?
Être juste signifie respecter les besoins spécifiques à chaque enfant. Par exemple, ma grande peut se coucher plus tard, mais elle a aussi plus de responsabilités ! Lors des repas, si l’un de vos enfants redemande des pâtes et que l’autre manifeste qu’il en veut aussi, demandez-lui plutôt si il a encore faim, sinon il termine d’abord ce qu’il a et ensuite, si il a encore faim il sera resservi.
Vos enfants se sentiront entendus dans leur besoin et vous verront plus juste.
Je vous conseille Le livre « Frères /sœurs sans rivalité » d’isabelle Filliozat. (Un livre ne règle pas tout mais il va vous donner quelques outils de compréhension)

Un Je d'Enfants
Cèdre Bleu bien-être
328 rue Jules Guesdes
59650 Villeneuve d'ascq
Copyright © 2021 Jedenfants - Accompagnement Enfant, Ado, Adulte, Couple et entreprise - Tous droits réservés
Site réalisé par Nordmograph.com